picto-vert.gif
logotexte-vert.png
bandeau-vert.gif

créations_

La compagnie Winter Story in the Wild Jungle crée des œuvres qui se situent entre la danse et la performance. Le corps humain est le matériau premier de son art, le vecteur d’un partage d’expérience. Par ses collaborations régulières avec des chorégraphes étrangers, elle interroge le relativisme des représentations politiques et sociales du corps et du genre.  Ses créations hybrident souvent les codes pour construire les conditions d’un dialogue interculturel.  Wynn Holmes (Canada), Marcel Gbefa (Bénin), Quan Bui Ngoc (Vietnam) comptent parmi ses collaborateurs réguliers.  

Mis en scène, transformé, dévoilé dans son potentiel d’expression, le corps devient le conducteur d’une émotion, l’outil d’une émancipation. Winter Story in the Wild Jungle collabore régulièrement avec l’Institut Français et se produit sur des scènes conventionnées (CDCN Paris, Lieu Unique à Nantes…) En une recherche de proximité avec des publics éloignés des lieux de culture, la compagnie module aussi ses pratiques pour performer dans les espaces publics, les zones péri-urbaines et rurales. Leurs créations explorent les manières de s’inscrire dans le monde, le sens du geste dans sa dimension politique et sociale. 

The Winter Story in the Wild Jungle Company creates works that are situated between dance and performance. The human body is the primary material of its art, the vector of a shared experience. Through its regular collaborations with foreign choreographers, it questions the relativism of political and social representations of the body and gender. Its creations often hybridise codes to build the conditions for an intercultural dialogue.  Wynn Holmes (Canada), Marcel Gbefa (Benin), Quan Bui Ngoc (Vietnam) are among its regular collaborators.  

Staged, transformed, revealed in its potential for expression, the body becomes the conductor of an emotion, the tool for emancipation. Winter Story in the Wild Jungle regularly collaborates with the French Institute and performs on subsidised stages (CDCN Paris, Lieu Unique in Nantes...). In a search for proximity with audiences that don’t easily have access to cultural venues, the company also modulates its practices to perform in public spaces, peri-urban and rural areas. Their creations explore the ways of being part of the world, the meaning of gesture in its political and social dimension.